Bonjour,

Je suis Jacques. Les Orientales est la maison que je vous propose de découvrir et, je l’espère, d’apprécier.

PRÉSENTATION

Je suis un homme tolérant et ouvert en quête de partage, curieux et bienveillant parce qu’animé du goût des autres. 

Je suis architecte d’intérieur. Je n’aime pas ce terme qui ne veut rien dire, mais mes diplômes n’en utilisent pas d’autre… De la même façon je n’aime pas l’inutile, le redondant, les effets, la décoration décorante en un mot le trop qui est par essence arrogant . Aujourd’hui, après les tumultes et les enthousiasmes du bureau d’études, je transmets. J’enseigne l’architecture intérieure rebaptisée design d’espace.

 

TANGER

J’ai rencontré Tanger il y a une quinzaine d’années. Elle bruissait des traces de Delacroix, Matisse, Bowles, Kerouac, Burroughs et faisait déjà entendre ses chants de sirène auxquels je n’ai évidemment pas résisté. Pour confirmer cette attirance, je me suis efforcé de revenir à Tanger en toutes saisons. J’ai alors été confronté aux lumières fulgurantes et contrastées, j’ai reconnu les harmonies colorées de Matisse, je me suis perdu dans les ruelles de la Kasbah dont il ne faudrait plus trop parler par crainte de devoir les partager à l’excès…

 

LA MAISON

Les Orientales sont nées de la réunion de deux maisons modestes et dépourvues d’ouvertures. Le travail qui consistait à les transformer en demeure m’a passionné. Aujourd’hui, chaque fenêtre a pour mission de capter la lumière, de la diriger sur le bon volume, le détail qui prend vie, l’objet qui s’anime, juste pour un instant de plaisir. Les Orientales, c’est un peu la quête de l’essentiel et une façon de dire que j’ai regardé le Maroc, humblement, sans rien inventer, en me faisant discret.

Les passions sont faites pour être partagées. Les Orientales c’est aussi une histoire de partage, c’est triste d’être seul lors d’une belle promenade. Elle est donc la maison de ma famille, de mes amis et aussi de ceux qui recherchent une parenthèse particulière…